D-mannose and diabetes

Les sucres ajoutés ont mauvaise réputation. Cependant, une étude détermine si ça peut avoir les bienfaits en examinant la relation entre le D-mannose et le diabète.

Le sucre joue un rôle important pour le corps dans la production et stockage d’énergie ainsi que le maintien de la réglementation dans chaque cellule du corps. Toutefois, une recherche rapide sur Google te permet de trouver une multitude d’hyperliens sur les effets nocifs des sucres ajoutés dans votre alimentation. C’est vrai que les sucres ajoutés ne contient aucun micronutriment, sont néfastes à votre foie, peuvent entraîner la résistance à l’insuline, le diabète de type 2 et l’obésité. À cause de ces rôles pathogéniques les nutritionnistes conseillent une réduction dans la consommation des sucres ajoutés, choisissant plutôt de consommer les sucres naturels, tels que ceux dans les plantes et les fruits.

Cependant, une nouvelle étude dirigée par Dr. Wanjun Chen suggère qu’il existe plus qu’une exception notable à cette règle. En utilisant un modèle de souris du diabète auto-immun, ils ont découvert que le D-mannose, un épimère de glucose qui se produit dans les plantes et les fruits, peut supprimer le diabète de type 1 et l’inflammation pulmonaire asthmatique. Dans cette étude ils ont supplémenté de basses quantités du D-mannose dans l’eau de boisson des souris diabétiques avant l’apparition des symptômes. Remarquablement cela empêchait le développement du diabète pour ces souris, tandis que les souris qui buvaient l’eau normal tombent malades. De plus, le supplément du D-mannose dans l’eau de boisson a aussi empêchait l’inflammation des voies respiratoires dans les poumons des souris asthmatiques.

Ce groupe a ensuite montré que le D-mannose augment la production des cellules T régulatrices, un groupe de cellules qui modulent le système immunitaire et préviennent l’apparition de maladies auto-immunes tels que le diabète et l’asthme. Ce qui est important est qu’ils montrent que même les faibles niveaux physiologiques de D-mannose, ce qui n’aurait aucun effet nocif sur le foie humain, étaient capables de stimuler la production des cellules T régulatrices. Ces résultats étaient récemment examinés dans un numéro de Cell and Bioscience.

Pour conclure, cette étude a révélé que le D-mannose est un sucre « saine » ou « bon » qui peut être un complément alimentaire sûr. La relation entre le D-mannose et le diabète suggère l’usage possible pour la prévention et répression d’un certain nombre d’allergies et maladies immunitaires sans effets nocifs sur les êtres humains. Néanmoins, aussi prometteurs que ces études puissent sembler, les essais cliniques doivent être menées pour confirmer l’innocuité et la tolérance du D-mannose chez les êtres humains.

 

Écrit par: Neeti Vashi, BSc
Traduit par: Paige Ross

Sources: Shi Y and Yin D. A good sugar, D-mannose, suppresses autoimmune diabetes. Cell Biosci. 25 September 2017.

Facebook Comments