prevent migraines

La mélatonine est une médecine naturelle avec un effet secondaire favorable qui peut prévenir les migraines. Une étude récente compare l’efficacité et l’innocuité de la mélatonine à la médicamente principalement prescrit, l’amitriptyline.

Les migraines sont une condition commune caractérisée par les maux de tête modérées à grave, le dysfonctionnement du système nerveux autonome (p.ex. vomissements) et chez certains patients, des symptômes neurologiques (p.ex. les troubles visuels). Les médicaments utilisés pour les migraines se composant des bêta-bloquants et d’autres médicaments pour la pression sanguine, les antidépresseurs tricycliques, les antagonistes des récepteurs de la sérotonine, acide valproïque, le topiramate et la gabapentine. Malgré la vastitude des médicaments contre les migraines, seulement 3 à 5 % des patients recevant le traitement préventif. La raison la plus courante d’éviter d’utiliser ces médicaments sont leur profil d’effets secondaires indésirable.

Dès que ceux qui souffrent des migraines requissent la thérapie à dose quotidienne pour prévenir les migraines, le profil d’effets secondaires est un facteur très important à prendre en considération. Les options efficaces et tolérables sont nécessaires.

Les chercheurs du Service de neurologie de l’Hôpital Albert Einstein en Sao Paulo, Brésil visent à comparer une médecine naturelle, la mélatonine, à l’amitriptyline, un traitement préventif couramment utilisée. Les patients ont été aléatoirement répartis au groupe mélatonine, amitriptyline ou placebo et ont été suivis pendant douze semaines. Le principal critère d’évaluation était le nombre de migraines par mois. Pour les évaluations secondaires, les chercheurs ont étudié la réduction en sévérité des maux de têtes, la durée des attaques de maux de têtes, nombre d’analgésiques consommés et le pourcentage des patients avec une réduction de plus de 50 % des jours qu’ils souffrent des crises de migraines.

Les résultats de cette étude étaient mises en relief par un rapport sur les maux de têtes par l’Association canadienne des pharmaciens. L’efficacité de 3 mg de mélatonine et 25 mg d’amitriptyline étaient également supérieurs au placebo quant à la réduction des jours de crises par mois. Un indicateur important de l’efficacité des thérapies de migraine préventives est une réduction de la fréquence des maux de tête d’au moins 50 %. En ce qui concerne cet indicateur, la mélatonine était supérieure à l’amitriptyline. D’autres études s’imposent pour vérifier ces données et pour étudier d’autres doses de la mélatonine (5mg, 10mg) et d’autres formulations (p.ex. une dissolution rapide ou vaporiser).

Les participants n’ont déclaré aucun effet secondaire indésirable au long de l’étude de douze semaines. L’effet le plus souvent signalé de la mélatonine et l’amitriptyline était de la somnolence. La somnolence le matin est un effet secondaire fréquent, bien que ces médicaments soient souvent pris au coucher.  Chez le groupe d’amitriptyline, plus d’étourdissement était signalé. Dès que les personnes souffrant de migraine faudra le traitement préventif à long terme, plus d’études s’avèrent requises pour confirmer la sûreté et l’efficacité sur une période plus longue (p.ex. au moins un an).

La mélatonine est un médicament sûr et naturel qui peut prévenir les migraines. C’est facilement accessible sans prescription et est une thérapie peu couteuse avec la potentielle d’améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de migraines.

 

Écrit par: Jessica Caporuscio, PharmD
Traduit par: Paige Ross

Références:

(1) Worthington, I. Headache. Canadian Pharmacists Association RXTX. 2017.
(2) Secondary Reference: Gonçalves AL, Martini Ferreira A, Ribeiro RT et al. Randomised clinical trial comparing melatonin 3 mg, amitriptyline 25 mg and placebo for migraine prevention. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2016.

Facebook Comments