resveratrol
Reading Time: 4 minutes

Une nouvelle recherche examine l’effet du resvératrol sur la réduction de la glycémie à jeun et l’amélioration de la sensibilité à l’insuline chez les patients du diabète de type 2.

Le resvératrol, un polyphénol retrouvé dans la peau des raisins rouges, est un antioxydant très puissant loué pour ses propriétés anti-inflammatoires, anti-cancers, anti-vieillissement et ces effets cardioprotecteurs. Certaines études montrent que l’apport du resvératrol améliore la sensibilité à l’insuline dans les rats diabétiques et les patients avec le diabète de type 2. 1-3 Toutefois, les études du resvératrol ont été incohérent avec quelques contrôles randomisés indiquent que ce n’est pas un agent du contrôle glycémique efficace.4,5

Une nouvelle étude tente de concilier ces contradictions en examinant leurs données des essais comparatifs aléatoire réalisées au passé. Les résultats de l’analyse avaient été publiés récemment dans Nutrition and Metabolism. 6 Neuf essaies cliniques aléatoires consistant en 283 participants avec le diabète de type 2 ont été inclus dans l’analyse. Alors que toutes les études surveillés le glucose sanguin à jeun quelques-uns ont aussi surveillé l’hémoglobine glyquée (HbA1C) et la résistance à l’insuline. Ils ont aussi surveillé la pression artérielle systolique et diastolique, le cholestérol lié aux lipoprotéines de bas densité (C-LDL), le cholestérol lié aux lipoprotéines de haute densité (C-HDL) et les concentrations d’insuline. La quantité quotidienne du resvératrol dans ces études variant de 8 milligrammes à 3000 milligrammes consommé sur une période variant de quatre semaines à 12 mois. Les données de ces études ont été rassemblées et analysées statistiquement.

Les résultats indiquent que le resvératrol a fortement réduit les taux de glucose sanguin à jeun chez les patients avec le diabète de type 2 par rapport au groupe contrôle. Les taux de glucose sanguin à jeun étaient fortement réduits dans les patients qui ont reçu des doses élevées de resvératrol, mais pas chez ceux qui ont reçu de faibles doses.

Les niveaux d’hémoglobine glyquée (HbA1C ou le glucose lié à l’hémoglobine) sont un bon indicateur des taux de glycémie pendant les six à huit semaines avant l’examen et ne soient pas affectés par les changements quotidiens dans le taux de glycémie. De ces neuves études utilisées à des fins d’analyse, six avaient des données sur les taux de HbA1C, ce qui comportait de 228 patients. L’analyse de ces données indique que les taux de HbA1C n’ont pas diminué avec l’apport du resvératrol: ils sont demeurés inchangés.

L’analyse des données de la résistance à l’insuline, obtenus par cinq essaies comportant de 153 patients, montre que la résistance à l’insuline était fortement réduite (ou la sensibilité à l’insuline été nettement améliorée) avec l’apport du resvératrol. Les données indiquent aussi une diminution dans les niveaux d’insuline et la pression artérielle systolique et diastolique avec l’apport du resvératrol. Cependant, les niveaux du C-LDL et H-LDL n’étant pas affecté par l’apport du resvératrol. Un doses élevé (plus de 100 milligrammes par jour) était efficace en diminuant les taux de glucose, tandis que les faibles doses (moins que 100 milligrammes par jour) n’avaient aucun effet.

Une limitation notable de l’étude est le fait que des différentes formes du resvératrol (les extraits et les poudres) ont été utilisés et le dose et duré du dosage d’une étude à l’autre était variable. Ces différences peuvent affecter les conclusions et alors des études complémentaires à plus grande échelle sont nécessaires pour comprendre les effets du resvératrol liés à la dose administrée.

En général, ces résultats démontrent que l’apport du resvératrol améliore le contrôle glycémique chez les individus avec le diabète de type 2. Les diverses antidiabétiques et agents de contrôle glycémique qui sont actuellement en utilisation (l’insuline, biguanides, sulfonylurées, les inhibiteurs de l’alpha-glucosidase et les inhibiteurs de la DPP-4) sont limitées à cause des contre-indications et les effets secondaires tels que l’hypoglycémie et la prise de poids. Certaines études ont montré qu’une dose jusqu’à 1 gram par jour du resvératrol ne contient aucun effet toxique. 5,7 Bien que ces résultats aient besoin d’être validé dans les essais plus larges, le resvératrol peut constituer une alternative viable à la gestion du diabète de type 2.

 

Écrit par: Usha B. Nair, Ph.D.
Traduit par: Paige Ross

Sources:

  1. Méndez-del Villar M, González-Ortiz M, Martínez-Abundis E, Pérez-Rubio KG, Lizárraga-Valdez R. Effect of resveratrol administration on metabolic syndrome, insulin sensitivity, and insulin secretion. Metab Syndr Relat Disord. 2014 Dec;12(10):497-501. doi: 10.1089/met.2014.0082. Epub 2014 Aug 19. PubMed PMID: 25137036.
  2. González-Rodríguez Á, Santamaría B, Mas-Gutierrez JA, Rada P, Fernández-Millán E, Pardo V, Álvarez C, Cuadrado A, Ros M, Serrano M, Valverde ÁM. Resveratrol treatment restores peripheral insulin sensitivity in diabetic mice in a sirt1-independent manner. Mol Nutr Food Res. 2015 Aug;59(8):1431-42. doi: 10.1002/mnfr.201400933. Epub 2015 Apr 28. PubMed PMID: 25808216.
  3. Lee YE, Kim JW, Lee EM, Ahn YB, Song KH, Yoon KH, Kim HW, Park CW, Li G, Liu Z, Ko SH. Chronic resveratrol treatment protects pancreatic islets against oxidative stress in db/db mice. PLoS One. 2012;7(11):e50412. doi: 10.1371/journal.pone.0050412. Epub 2012 Nov 30. PubMed PMID: 23226280; PubMed Central PMCID: PMC3511555.
  4. Bo S, Ponzo V, Ciccone G, Evangelista A, Saba F, Goitre I, Procopio M, Pagano GF, Cassader M, Gambino R. Six months of resveratrol supplementation has no measurable effect in type 2 diabetic patients. A randomized, double blind, placebo-controlled trial. Pharmacol Res. 2016 Sep;111:896-905. doi: 10.1016/j.phrs.2016.08.010. Epub 2016 Aug 9. PubMed PMID: 27520400.
  5. Thazhath SS, Wu T, Bound MJ, Checklin HL, Standfield S, Jones KL, Horowitz M, Rayner CK. Administration of resveratrol for 5 wk has no effect on glucagon-like peptide 1 secretion, gastric emptying, or glycemic control in type 2 diabetes: a  randomized controlled trial. Am J Clin Nutr. 2016 Jan;103(1):66-70. doi: 10.3945/ajcn.115.117440. Epub 2015 Nov 25. PubMed PMID: 26607942.
  6. Zhu X, Wu C, Qiu S, Yuan X, Li L. Effects of resveratrol on glucose control and insulin sensitivity in subjects with type 2 diabetes: systematic review and meta-analysis. Nutr & Metab. 2017 Sept;14:60. doi: 10.1186/s12986-017-0217-z.
  7. Movahed A, Nabipour I, Lieben Louis X, Thandapilly SJ, Yu L, Kalantarhormozi M, Rekabpour SJ, Netticadan T. Antihyperglycemic effects of short term resveratrol supplementation in type 2 diabetic patients. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:851267. doi: 10.1155/2013/851267. Epub 2013 Sep 1. PubMed PMID: 24073011; PubMed Central PMCID: PMC3773903.
Facebook Comments

How much did this article help your understanding of this health condition?

0 1 2 3 4 5