antioxidants

Une étude récente détermine les corrélations potentielles entre l’apport alimentaire des antioxydants et la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) en rapport avec l’usage du tabac.

 

Les personnes âgées sont enclines à la cécité irréversible une condition causée souvent par la DMLA. Les facteurs de risque de la DMLA incluent le diabète, la consommation d’alcool, les génétiques, l’alimentation et le tabagisme.

Le tabagisme était classé comme facteur environnemental principal contribuent au DMLA. Les produits toxiques des cigarettes accumule un déficit en antioxydants circulent le corps. Ces facteurs de risque pourraient être neutralisés avec la consommation régulière des fruits et légumes. Une étude coréenne publiée dans la Nurtitional Journal recherche une association entre l’apport des antioxydants, les fruits et les légumes et la DMLA tenant compte de l’usage du tabac.

Les fruits et légumes peuvent-ils contrer un déficit en antioxydants?

Les chercheurs ont recueilli des données de 1,414 hommes coréen âgées de 65 et plus. Pour ce faire, ils ont employé l’enquête nationale sur l’examen de la santé et de la nutrition de la Corée. Les participants qui manquaient de l’information sur leur usage du tabac ont été exclus de l’étude. Un ophtalmologiste a diagnostiqué la DMLA chez les participants pour un œil au moins. Les chercheurs ont aussi recueilli de l’information au sujet du régime alimentaire et les choix de mode de vie telles que le tabagisme, la consommation d’alcool et l’utilisation de compléments alimentaires.

L’étude à identifier qu’une augmentation de la consommation de fruits et légumes pourrait aider à prévenir la DMLA.  Comme résultat, il peut exister une corrélation négative entre la consommation des antioxydants incluent alfa-carotène, bêta-carotène et la vitamine C et la prévalence de la DMLA. Dans le cadre de l’étude, la corrélation était présente chez les patients qui furent reconnus comme des fumeurs actifs. Telles associations étaient insignifiantes chez les personnes non-fumeur ou qui ont arrêté de fumer. Ce qui veut dire que, chez les fumeurs, le risque du DMLA diminuait dès que la consommation des antioxydants augmentait.

Cette corrélation apparaît seulement chez les fumeurs

La recherche a conclu que, tandis que l’apport des antioxydants peut protéger contre la DMLA, la corrélation existe seulement chez les patients qui identifient comme étant fumeurs au temps de l’étude. Néanmoins, cette information encourage de recherche supplémentaire à ce sujet pour pouvoir identifier une méthode de prévention alimentaire contre la DMLA. En faisant de simples changements au régime alimentaire la santé générale de la population âgée pourrait améliorer et éventuellement aboutir à moins de cas de cécité irréversible.

 

Écrit par: Shrishti Ahuja, HBSc
Traduit par: Paige Ross

Référence: Kim, E., Kim, H., Vijayakumar, A., Kwon, O., & Chang, N. (2017). Associations between fruit and vegetable, and antioxidant nutrient intake and age-related macular degeneration by smoking status in elderly Korean men. Nutrition Journal, 16(1). doi:10.1186/s12937-017-0301-2

Facebook Comments

How much did this article help your understanding of this health condition?

0 1 2 3 4 5