inflammatory bowel diseases
Reading Time: 2 minutes

Les maladies inflammatoires de l’intestin sont des conditions chroniques qui sont censées venir de plusieurs facteurs. Une étude récente examine les facteurs environnementaux qui affectent les maladies inflammatoires de l’intestin.

Les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) tels que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, des conditions récurrents et cycliques se croient d’avoir des causes multifactorielles. Au fil des ans, un accroissement constaté de l’incidence et prévalence des MII, surtout dans les pays développés. Les changements de l’épidémiologie des MII suggèrent une forte composant environnemental dans l’évolution de ces maladies.

Un récent sommaire publié dans JAMA Pediatrics, Dr. Shouval et Dr. Rufo, qui sont affiliés à des établissements médicaux en Israël et les États-Unis ont discuté des facteurs environnementaux des maladies inflammatoires de l’intestin. Certaines modes de vies, comme le tabagisme, une alimentation riche en acides gras saturés et viande rouge, l’exposition à la pollution de l’air et l’usage des antibiotiques tôt dans la vie, peuvent diminuer la diversité des micro-organismes qui colonise le tube gastro-intestinal. Cette diminution en diversité des microbes est fortement liée au développement des MII.

Les événements survenus au début de la vie tel que la méthode de l’accouchement et des pratiques d’allaitement semble jouer un rôle dans le développement des MII.  Des études ont montré que la méthode de l’accouchement peut affecter la diversité des micro-organismes présentes dans le tube gastro-intestinal du foetus et influencer le développement des cellules immunitaires de l’intestin plus tard dans la vie. L’allaitement a été prouvé de jouer un rôle protecteur en prévenant des MII.

De façon générale, l’étude a constaté que la MII été causée par une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques. Quand même que la grande majorité des changements des dernières décennies ont mené l’accroissement de l’état général de la santé et la prospérité, certaines ont mené une vulnérabilité accrue à la maladie. En général, au fil des ans certains changements d’habitudes ont contribué aux développements de certaines maladies tel que le MII. Les professionnels de la santé et les décideurs doivent être au courant de ces facteurs environnementaux des maladies inflammatoires de l’intestin pour améliorer encore la gestion de ces conditions.

 

Écrit par: Karla Sevilla
Traduit par: Paige Ross

Sources: Shouval, D. S. & Rufo, P.A. (2017). The role of environmental factors in the pathogenesis of inflammatory bowel diseases: A review. JAMA Pediatrics. doi:10.1001/jamapediatrics.2017.2571

 

Facebook Comments

How much did this article help your understanding of this health condition?

0 1 2 3 4 5