eating nuts

Une étude coréenne récemment publié en Nutrition Journal évalue l’association entre la consommation des noix et le risque de cancer colorectal.

Des tumeurs malignes les plus répandues au monde, le cancer du côlon et du rectum est responsable de deux tiers de nouveaux cas de cancer dans les pays développés ou à haut revenus. Tandis que la génétique joue un rôle important dans le développement du cancer, il a également été établi qu’un régime alimentaire faible en gras, mais riche en fibre pourrait contribuer à limiter le risque de survenance d’un cancer.

Des nutritionnistes considère les noix comme super-aliment naturel gras à leur valeur nutritive riche. Des niveaux élevés d’acides gras insaturés, les fibres, les vitamines, les minéraux, les composés phytochimiques et les antioxydants et est l’un des meilleurs aliments pour la santé. Dès que les incidences de cancer colorectal augmentent, les chercheurs voulus découvrir si la consommation des noix peut aider à prévenir le cancer colorectal.

Les chercheurs en Corré ont suivi plus de 900 patients atteint d’un cancer du côlon et étudié leurs régimes alimentaires. Ces patients remplissaient des questionnaires pour indiquer ce qu’ils mangent parmi 106 aliments, incluent des différents types de noix, et pour indiquer à quelle fréquence ils les consomment. Les questionnaires des patients atteints du cancer colorectal étaient comparés avec des uns des individus qui ne souffrent pas du cancer du côlon.

Les résultats, disponibles en Nutrition Journal, indiquent une corrélation statistiquement significative entre la consommation des noix et un risque réduit de cancer colorectal. La présence du cancer et les noix avaient une relation inverse ; des taux bas de cancer étaient observés parmi des hommes et femmes qui indiquer qu’ils mangent trois portions (45 grammes) de noix par jour. Tandis que le processus biochimique n’est pas encore compris, ces données peuvent amener des études plus détaillées pour identifier ces effets bénéfiques.

Cette recherche menée en Corré où on mange beaucoup de noix, dès que les noix sont souvent incluses dans les repas et sont une des collations le plus commun. Mais, si ces résultats soient vérifiés, cette recommandation nutritionnelle dépasse désormais les frontières et peut-être universel.  Augmenter la consommation des aliments naturels (et réduire la consommation des aliments transformés) peut apporter des bienfaits tangibles. Manger des noix, en modération est déjà plus sain et peut-être réduit le risque du cancer aussi.

Écrit par : Jay Martin, M.D.
Traduit par : Paige Ross

Sources : Lee, J., et al.  “The relationship between nut intake and risk of colorectal cancer:  a case control study”.  Nutritional Journal (2018) 17:37.  https://doi.org/10.1186/s12937-018-0345-y.

Facebook Comments

How much did this article help your understanding of this health condition?

0 1 2 3 4 5